11 janvier 2008

Ten Years After

Ten Years After est un groupe de rock britannique et de blues, fondé en 1965.

Devenu mondialement célèbre suite au festival de Woodstock et à la prestation sur scène de son guitariste et chanteur Alvin Lee, Ten Years After a été l'une des formations majeures du British Blues Boom à la fin des années 1960. Ce groupe a également contribué à l'émergence du hard rock.

Histoire

Le groupe est issu de la rencontre en 1964 entre le guitariste Alvin Lee et le multi-instrumentiste Leo Lyons. Ils forment le Britain's Largest Sounding Trio qui prend le nom de The Jaybirds lorsqu'ils sont rejoints par le batteur Ric Lee (sans lien de parenté avec Alvin) et le clavieriste Chick Churchill (ex-roadie du groupe). Jouant des classiques du blues et du rock'n'roll, les quatre hommes prennent en 1965 le nom de Ten Years After, pour marquer ce qu'ils considèrent comme le dixième anniversaire de la naissance du rock'n'roll.

Rapidement, ce nouveau groupe se forge une solide réputation dans le petit monde du rock britannique. Cette réputation, il la doit notamment à son leader Alvin Lee. Véritable prodige de la guitare, il électrise les foules par ses solos à rallonge, plein d'esbrouffe et de virtuosité qui revisitent les monuments du rock et du blues. Doté d'une voix chaude et puissante en plus de ses talents de guitariste, Alvin Lee peut également compter sur une section rythmique de grande qualité, ce qui contribue à faire de Ten Years After l'une des formations de blues-rock les plus prisées de sa génération sur scène, comparable au Cream de Clapton, Bruce et Baker.

Engagé par la firme Decca, Ten Years After publie son premier album en 1967. Malgré de brillants morceaux (notamment la longue reprise aux intonations jazzy du I Can't Keep From Crying Sometimes d'Al Kooper dans laquelle Alvin Lee dévoile un talent aux multiples facettes), l'album Ten Years After n'a qu'un succès mitigé. La parution d'Undead, premier album live du groupe en 1968, puis de Stonehendge et Ssssh en 1969 ne fait que confirmer la réputation du groupe et ravit les amateurs du genre, sans pour autant le faire décoller médiatiquement.

Pour Ten Years After, tout change en août 1969. Invité du festival de Woodstock, le groupe y accomplit une prestation mémorable, immortalisé dans le film officiel du Festival où figurent les dix minutes du morceau I'm Goin' Home, sorte de long medley blues, rock et boogie dans lequel Alvin Lee apparaît survolté. Le formidable coup de projecteur médiatique ainsi porté sur le groupe permet au cinquième album (Cricklewood Green, sorti en 1970) d'être enfin un gros succès. Ten Years After y livre sa recette habituelle, faite de reprises inspirées et de compositions originales également bien accueillies par la critique, et achève de consacrer Alvin Lee comme un authentique guitar heroe.

Les sorties de Watt en 1971 puis de Space in Time en 1972 confirment que Ten Years After est devenu l'un des groupes de blues-rock les plus populaires de sa génération. Mais les puristes commencent à regretter l'essoufflement du groupe, aux compositions de moins en moins inspirées qui lorgnent vers la pop-music ou vers un hard-rock poussif. Alvin Lee lui-même semble de plus en plus prisonnier de son image de Woodstock et de l'étiquette réductrice de guitariste le plus rapide du monde qui lui est accolé.

Suivront les albums "Rock & Roll music to the world" en 1972 et "Recorded live" en 1973 (compilation de leur tournée européenne 1972) qui montrent un groupe au sommet de son art mais également en train de s'essouffler sérieusement.

En 1974, après la sortie de Positive Vibrations, le groupe se sépare. Après plus de dix années d'éparpillement de ses membres (Alvin Lee fondera notamment l'éphémère Ten Years Later à la fin des années 1970), les quatre membres du groupe se retrouvent en 1983 pour une tournée britannique puis à nouveau en 1988 pour un nouvel album qui passera inaperçu (About Time) et pour une longue tournée essentiellement axée vers la nostalgie et la reprise des vieux succès de la fin des années 60.

Ten Years After existe toujours et continue à se produire régulièrement sous ce nom à travers le monde, mais en l'absence de son membre le plus célèbre. En désaccord avec les autres membres de la formation, Alvin Lee a en effet été remplacé par le jeune guitariste et chanteur Joe Gooch.

A noter toutefois en 2001, à l'initiative du batteur Ric Lee, la sortie d'un double CD intitulé "Live at the Fillmore East 1970" qui nous replonge dans la meilleure époque du groupe.

Posté par Sinkef à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ten Years After

Nouveau commentaire